L'Elixir solaire de Stéphane Barillet

Le "Petit" Elixir Solaire de Stéphane Barillet


Voici la description d'une expérience alchimique très simple qui a permis à beaucoup de démarrer la voie hermétique, et à quelques uns (qui ont sentis l'intérêt de ce "petit" travail à l'apparence insignifiante) d'avancer très loin en alchimie pure, ou même "simplement" dans un processus de guérison personnelle.
C'est à la suite de ce texte que j'ai décidé de travailler avec Stéphane Barillet qui est un pédagogue et un alchimiste comme on n'a pas eu l'habitude d'en voir beaucoup dans l'histoire quelque peu obscure de cet art magnifique.
Comme j'utilise très souvent ce procédé à l'occasion de mes formations distillations, spagyrie ou alchimie, je pense qu'il est pratique et utile de publier le texte de Stéphane ici, en encourageant les lecteurs à l'étude de son principal cours "Le Grand Œuvre alchimique".

Petite note à l'attention des érudits de la science d'Hermès, ce travail évoque la grande voie dont on dit qu'elle utilise "une matière première, un vase, une opération". Voie sèche malgré l'usage de l'eau. En fait, il s'agit plutôt d'une version light de la voie sèche de la calcination solaire telle que présentée par le prophète Ezéchiel (qui semble utiliser une parabole à la place de la loupe et une autre matière que l'eau).

"Capture un rayon de soleil, et tu obtiendras le plus grand trésor du monde!"

C'est ce que je me propose de vous apprendre aujourd'hui
au moyen d'un procédé quasi inconnu à l'heure actuelle.
Ce sera peut-être votre première expérience de transmutation, vous m'en direz des nouvelles...

Procurez-vous un verre d'eau de source, une loupe, un gros clou et un aimant. Disposez-les comme sur cette photo en orientant le faisceau lumineux au centre du verre. L'eau solarisée de Stéphane Barillet

Au bout d'une heure, votre eau solaire est prête et vous avez obtenu un élixir universel. Prenez chaque jour quelques gouttes de celui-ci et observez ce qui se passe dans votre vie.

Facile, non?

Que s'est-il passé dans cette expérience ?
Nous avons simplement capturé de la lumière et l'avons forcée à se conjoindre avec l'eau grâce à la loupe, au clou et surtout à l'aimant.

Cette eau est véritablement alchimique. Rien à voir avec une eau juste exposée au soleil qui ne fixerait absolument pas la lumière.

Le site de Stéphane :
http://art-du-vivant.com/blogcfio/


PS. Vous aurez peut-être remarqué l'adresse de l'ancien site de Stéphane : devenir-alchimiste… J'avoue lui avoir emprunté cette idée pour mon propre site devenir-distillateur, idée qui nous est cher à tous les deux : "Faites-le vous-même !"…